Le temps d'une vie

Bienvenue dans mon imagination

jeudi 25 novembre 2010

Farniente & Gourmandises

Il faisait grisâtre aujourd’hui, comme bien souvent ces derniers temps. Mon cœur lui, va mieux et mon esprit est ensoleillé, j’aurais cru pourtant que le souvenir des gens perdus m’aurait hanté, ne serait ce que quelques jours mais finalement même pas.

Je suis juste déçue du comportement des gens auquel j’aurais cru tenir, d’elle surtout, m’avoir traité souvent de cas social et de folle ne lui aura pas suffi, il eut fallu qu’une fois encore elle trouve un prétexte, une porte de secours et cela pour quoi ? Juste parce ce que j’avais fait une promesse à mes Adorées, manque de chance, j’en viens à ne plus éprouver de sentiments pour quiconque.

Ma seule erreur fut de connaitre cette demoiselle qui derrière une voie fluette et une maigreur hallucinante cache un monstre d’hypocrisie ahurissant, mais bref passons, c’est un volet de ma vie que j’enferme à double tour pour aller jeter à la déchetterie.

Après ça je dois passer pour une ignoble petite peste, effectivement, il ne faut pas jouer avec mes sentiments. Je ne prétends pas être plus intelligente, plus drôle, plus jolie, je suis humaine et je m’en contenterais volontiers, merci.

Aujourd’hui, pour quatre jours, je suis en vacances- week end et ce depuis avant hier. Avant Hier j’ai commencé mon troisième stage, la dernière ligne droite avant la fin de ma formation. Je pense qu’il est possible que ça me plaise, beaucoup. Accompagner les gens dans leurs besoins quotidiens est une chose assez valorisante je dois dire.

Ce matin j’ai fait un gâteau, avec la recette de Melle Louve, le gâteau crêpe badigeonné de chocolat que j’aurais au préalable fait fondre, j’ai aussi rajouté des éclats de chocolat et des cerises confites disposé en cercle sur le dessus. Je n’ai pas encore dégusté mais j’en suis assez fière, de toute façon je verrais bien.

Pour l’heure, farniente avec mon chat, ni plus ni moins.  

gateau

Posté par Desyllusions à 13:35 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est assez mystérieux cet article. Faut il lire le reste du blog pour mieux te comprendre ou bien?

    En tout cas félicitations pour le design qui est ravissant. Je te serais reconaissante au passage si tu pouvais m'en dévoiler un peu les secrets!

    Belle journée.

    Posté par Je joue, oui., jeudi 25 novembre 2010 à 13:51
  • Bonjour, bonjour très chère demoiselle.

    Assez mystérieux, effectivement, mais j'ai pris l'habitude de faire amie- ami avec le Mystère, le secret de l'attrayant étant de ne pas trop se dévoiler

    Mais avec plaisir pour le désign, par mail ou sur ton blog ?

    Posté par Desyllusions, jeudi 25 novembre 2010 à 13:59
  • Mmh, pas une mauvaise idée que celle du chocolat fondu, j'y penserai la prochaine fois... Par contre je n'aime pas les cerises.

    Posté par Louve, jeudi 25 novembre 2010 à 15:56
  • Papillons

    Une p'tit chanson, qui m'a fait penser à toi. En fait, c'est plutôt l'inverse... en te lisant, j'ai pensé à cette chanson.

    http://www.youtube.com/watch?v=0Gaw1FboW44

    Posté par mellon_collie_06, vendredi 26 novembre 2010 à 10:08
  • C'est une très jolie chanson, qui me correspond très bien, je te remercie

    Posté par Desyllusions, vendredi 26 novembre 2010 à 12:18
  • Merci de me faire passer pour une anorexique. Tu peux avoir toute la rancune du monde, ce que je comprends, sache que je n'ai pas choisi d'etre ainsi, et sensiblement tu as une vision complètement déformée de mon corps et je ne serai pas surprise que le reflet que tu as de toi-meme soit également erroné par un idéal obsedant. Tu peux m'attaquer sur tout le reste mais pas sur ca, car c'est délicat et que tu n'es pas en mesure de comprendre les petits maux que cette soi-disant maigreur trahit. En revanche, ce n'est certainement pas pour tout ceci que je me flagellerai. A force il faut bien passer à autre chose et tu concevras qu'une relation comme celle-la ne mène pas à grand chose. Pour ce qui est de cette hypocrisie que tu soulignes, sache qu'elle est omniprésente et inhérente à une bonne partie des etres humains et il est clair que je ne renierai pas mon humanité dans ces circonstances, car ce serait me mentir et donc te mentir davantage.

    Posté par LadyDi, dimanche 5 décembre 2010 à 13:55

Poster un commentaire