Le temps d'une vie

Bienvenue dans mon imagination

dimanche 20 mars 2011

Mars, mois de routine mélancolique

 

_heal__by_ekoin_d3c3rq0

 

 

 

 

 

Bercée par la musique je me réveille tout doucement, c’est assez de ne plus écrire surtout lorsque mes amis n’attendent que cela.  Mais que vous raconter alors que ma vie n’est pas forcément très  folichonne ? Je me suis confortablement installer dans une routine qui m’exaspère, le mois de Janvier me semble très loin tout à coup, c’était celui des soldes. Le mois de Février fut celui des séances de cinémas à gogo et des rencontres.  Le mois de Mars ? Celui du néant, 21 jours dans une routine médiocre, soit deux semaines de disputes avec un proche, mais ça je voudrais l’oublier, ne pas en parler.

Mais allons donc, la vie n’est pas si moche que cela, aujourd’hui par exemple il fait si beau, un grand soleil de plomb et un ciel tout bleu, je sens que je vais ouvrir nos grandes baies vitrées au maximum et m’assoir près de la piscine pour rêvasser mais j’ai aussi envie de faire briller la maison, faire du sport, préparer des crêpes, prendre mon appareil photo et bombarder la vie sur du papier imagée. J’ai envie de lire aussi, de relire et de rerelire.  Le rouge et le noir de Stendhal, Les hauts de Hurlevent ou des romans bien plus basiques, du Marc Lévy par exemple avec son 7 Jours pour une éternité.

Je ne sais pas ou ce situe mon humeur tout compte fait, elle oscille comme une boussole.                                               

J’ai besoin d’air, de respirer, de m’en aller.                                                                                                                  

Je vais surement prévoir ça au plus vite dans la semaine, une longue balade comme je sais les faire, la fois ou j’avais été à Draguignan pour un rendez vous professionnel et ou j’avais été obligée de reprendre le bus m’avais bien plu, mais je me contenterais volontiers d’une balade plus simple  dans ma bulle.

Pour le moment je ne sais pas.

Posté par Desyllusions à 10:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    De l'air

    Cette semaine prend un etrange goût de renouveau, un lundi qui nous fait regretter le dimanche, mais nous fait rêver du prochain week-end, symbole de détente.. De gaieté.
    Je vie ton angoisse a ma facon, a la différence que j'ai mon objectif perso: "survivre" jusqu'au samedi. j'aimerai prendre le temps de me balader, de boire un cocktail assis au soleil au bord d'une piscine, quitter mon costard et manger des crêpes!! Te rends-tu compte que tu as de la chance?
    Allez, ressources-toi, prends la vitalité que t'offres le soleil, et profites-en pour détruire tes diables en rappelant ce proche.
    En un mot, souris!.... Et laisse moi une crêpe

    Bizz et merci d'avoir partagé ton sentiment

    Posté par Tri, lundi 21 mars 2011 à 13:17

Poster un commentaire