Le temps d'une vie

Bienvenue dans mon imagination

samedi 17 juillet 2010

Et maintenant ... ?

La_fille_fleurie_II_by_ecstasyXdoll

Il fait nuit, et chaud, préambule d’une nuit brulante... ça fait un bon mois que je n’ai pas écrit, manque de temps ou d’envie j’ai préféré patienter ou peut être retarder ce moment ou je coucherais mes mots sur la toile, tant de choses à dire, tellement de pensées à définir et des envies succinctes, à tuer dans le nid

J’annonce par le fait l’arrêt de mon trop court SOAP, une agression étant un jeu un peu trop violent pour moi, je préfère couper court directement, un coup, une claque, très peu pour moi, je veux être maitre de ma vie et non pas esclave. De plus, il aurait été incongrue de continuer à rêver, j’ai tourné la page dès mon arrêté au taf sur la plage, les deux acteurs sont plus ou moins sortis de ma vie, même si l’un deux restera probablement un bon pote.

Trois semaines en fin de compte que je bosse maintenant, entre cours et pratique, j’alterne régulièrement mais je me plais bien dans le cadre idyllique ou la formation ce passe, j’ai conscience que je joue a nouveau une partie de mon avenir, comme dans une partie de poker dont je ne suis pas sure du résultat. Pour un peu plus de détails : nous sommes sept demoiselles de tout âge et de tout horizons, nous sommes motivées et follement envieuse de côtoyer la piscine qui entoure le centre de vacances ou nous sommes (petit clin d’œil moqueur). Je m’entends bien avec les filles, l’une d’elle est venue passer un moment chez moi, je lui ai offert un grand panier rempli de fruits du jardin pour la remercier de me ramener pratiquement tout les soirs, elle les à finalement cueilli elle-même :).

Je mesure l’intensité du monde qui m’entoure, le peuple que j’aime côtoyer lorsque je me ballade en ville, celui ou celle qui s’installe à mes cotés lorsque je suis seule à la terrasse d’un café, j’aime ces instants de partage et de rires, ces instants fugaces qui font que je me sens vivre, heureuse. J’apprécie les inconnus qui manque de tact, ceux qui n’ont pas peur d’aller vers les gens avec simplicité, je crois qu’on aura compris je n’aime pas les arrogants, les nombrilistes, ceux qui croient que tout est dû, tout est acquis. L’humilité est mère de sagesse parfois.

Les amis de la plage ne vont pas tarder à revenir, enfin, il ma semblé que c’était bien long. J’apprécie car ils me considèrent vraiment comme une amie, pas simplement comme une nana qui était là au bon moment, j’aimais bien les suivre dans leurs délires, mélanger ma vodka sur de la red- bull pour fermer les yeux, m’envoler vers la lune, oublier, oublier … ma peine, mon tabac (J’ai eu mal à la gorge tout le mois a cause de cette merde) ma violence et ma haine, sans prélude, sans intermède.

Je tourne la page, c’est la dernière fois que je parlerais de ce qui s’ensuit, où même que j’y penserais bien que… une dernière fois ça voudra dire que je me mens. Je voulais, j’aurais voulu te dire que tout ce que je voulais c’était que nous soyons amies et vraiment j’aurais voulu te voir beaucoup plus souvent qu’une fois par mois.

J’aurais voulu être celle qui te faisait rêver, celle à qui tu aurais sans cesse pensé mais, tu à briser tout ça, tu m’as simplement gentiment dit que je ne te convenais pas, sans me connaitre vraiment, sans savoir, sans vraiment essayer.

Plus rien jamais ne sera comme avant, au-delà du temps, une vie c’est trop court, le peu qu’on pouvait avoir, on la gâcher, alors tant pis, tant pis. Je l’ai déjà dit, j’ai voulu continuer à vouloir essayer, des sorties j’en ai proposées, assez pour en avoir assez de faire face aux annulations, ce qui ma pris la tête définitivement c’est de ne pas avoir de news, de ne pas savoir si c’est bon ou pas, de… mais on ne va pas polémiquer, je ne vais pas polémiquer pardon, puisque une fois encore je serais la seule qui m’expliquerais, qui attendra une réponse.

Le sujet est clos je crois, va et pars, je te souhaite quand même d’être heureuse, si ta rien à faire un de ces week end qui reste, avant que tu ne t’en ailles, pense à la minable petite humaine que je suis.

Pour continuer à déblatérer, j’ai finalement reçu mon coffret de Stargate SG1 contenant les dix saisons et les trois films, j’ai croqué à pleine dent dans la saison 1 et j’ai vraiment kiffer à fond, c’était vraiment trop bon, vraiment agréable de revoir des épisodes que j’avais presque oublier, dénigrer au dépens de la dernière saison. Quand je les compare, je me dis que les effets spéciaux été presque encore mieux et encore plus grandiose, vraiment terrible. Ce que j’aime c’est visionner les épisodes à la chaine en mettant la clim fraichement installée au plus fort, un véritable plaisir que je prolonge en mangeant une glace ou un fruit du jardin selon mon humeur.

Je suis donc bien là, toujours et je ne crois pas avoir envie de quitter la toile de sitôt, évidemment mes connections vont ce faire plus qu’aléatoirement puisque avec ma formation, les examens, les copines et tout le tintouin ça en fait des choses mais je n’oublie pas mes vraies valeurs, celle de monter à Paris par exemple, rejoindre la ville que j’aime le plus au monde, voyager et vivre, rencontrer le grand amour, faire venir l’Amour de ma Vie et le câliner au plus possible.

J’ai envie de tas de choses, tenir mon album photo, continuer à mâter mes séries, profiter, profiter parce que c’est la seule chose à faire, la seule raison que nous les jeunes ayons. C’est pas à 50 ans que la vie va débuter, c’est maintenant, autorisons nous des folies, bientôt il sera temps de nous ranger.

Posté par Desyllusions à 22:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    J'ai envie de dire que la petite humaine minable, c'est moi ! Je reconnais avoir tout gâché, de ne pas avoir été à la hauteur de tes espérances. Je te souhaite également d'être heureuse, et de trouver ton prince charmant au passage. Certes, on ne s'est pas vues comme on le voulait, et en y repensant, je n'arrive pas trop à me comprendre, mais voilà. Bisous magiques !

    Posté par Delphine, lundi 19 juillet 2010 à 13:29
  • geekette va
    Je comprend certaines de tes réactions petite miss, certaines tout a fait fondé, et pour d'autre, je ne me prononce pas, je ne connais pas la situation.

    mais au vu de différents postes, je me permettrais de te citer(reciter?) ceci:
    Considérez un humain comme un être potentiellement parfait est une preuve de naïveté, demander a ce que l'autre soit presque parfait marque souvent une crainte de ne pas être accepté; accepter que l'autre soit imparfait est la première étape de l'acceptation de soi et d'autrui, étape indispensable à une relation durable et saine.

    (un jour je retrouverai d'où je tire tout ca, ma mémoire me joue des tours, parfois on est rangé avant l'heure )

    un peu de logique rogue a travers un spectre lointain en espérant que ce soit adapté à la situation.

    bises miss, j'espère que ta formation continuera sur ce même profil. Profite en bien, l'été n'est pas terminé^^

    l'ermite

    Posté par l'ermite, lundi 19 juillet 2010 à 18:58
  • geekette va
    Je comprend certaines de tes réactions petite miss, certaines tout a fait fondé, et pour d'autre, je ne me prononce pas, je ne connais pas la situation.

    mais au vu de différents postes, je me permettrais de te citer(reciter?) ceci:
    Considérez un humain comme un être potentiellement parfait est une preuve de naïveté, demander a ce que l'autre soit presque parfait marque souvent une crainte de ne pas être accepté; accepter que l'autre soit imparfait est la première étape de l'acceptation de soi et d'autrui, étape indispensable à une relation durable et saine.

    (un jour je retrouverai d'où je tire tout ca, ma mémoire me joue des tours, parfois on est rangé avant l'heure )

    un peu de logique rogue a travers un spectre lointain en espérant que ce soit adapté à la situation.

    bises miss, j'espère que ta formation continuera sur ce même profil. Profite en bien, l'été n'est pas terminé^^

    l'ermite

    Posté par l'ermite, lundi 19 juillet 2010 à 19:11

Poster un commentaire